Reconnaître les signes de grossesse

Signes de grossesse

Signes de grossesseComment reconnaître les signes de grossesse ?

Votre corps se transforme et vous ignorez peut-être les causes de ces modifications qui annoncent un début de grossesse.

Certains signes de grossesse peuvent attirer votre attention

1L’absence de règles (ou aménorrhée) est le signe de grossesse le plus évident, détectée d’autant plus rapidement que le cycle menstruel de la femme est régulier. Comment s’explique-t-il ? Au cours d’un cycle menstruel, en l’absence d’un rapport sexuel et d’une fécondation, l’ovule de la femme se dégrade et se transforme en corps jaune, pour être ensuite éliminé avec l’endomètre (ce sont les règles ou menstruations). Par contre, en cas de rapport sexuel en période fertile, et si l’ovule est fécondé, l’endomètre ne tombe pas. Il se destine à recevoir l’embryon.

*Le retard de règle n’est pas toujours un signe de grossesse.  Le stress, une anorexie, un sport excessif, un problème psychologique, un trouble hormonal ou un arrêt récent d’une contraception peuvent aussi l’induire.

2. Des seins sensibles. Les seins sont généralement douloureux et lourds quelques jours avant les règles. Ce signe persistera si la femme est enceinte. Dès les premiers jours d’une grossesse, les seins deviendront plus sensibles, tendant à être gonflés et plus volumineux. Les mamelons apparaîtront bombés, durs et deviendront plus foncés. Ces transformations sont secondaires aux actions hormonales, notamment les œstrogènes.

*D’autres causes peuvent entraîner une modifications des seins : la contraception ; la période de fin de cycle (juste avant les règles) ; une prise de médicaments prolongée ; des vêtements trop serrés (soutien-gorge) ; une infection (mastite) ou une tumeur (cancer).

3. Des troubles digestifs. Les nausées apparaissent vers la fin du premier mois de grossesse. Ces nausées semblent être un réflexe d’adaptation aux excès d’hormones sexuelles. Ces troubles disparaissent généralement vers la 12ème semaine d’aménorrhée. Les vomissements sont en principe rares (mais peuvent être graves si abondants). Parfois, des nausées en présence de certaines odeurs, des aigreurs à l’estomac et une hypersalivation sont observées ; un changement de goût (dégoût pour certains aliments, ou au contraire envie irrésistible pour certains plats) associé à un appétit généralement augmenté.

*manger en petite quantité, en augmentant le nombre de prise de repas (mais éviter les grignotages) ; et manger un peu avant de se lever (petit déjeuner au lit) peut limiter ses malaises.

4. Des troubles du sommeil. La femme enceinte présente souvent une insomnie nocturne, compensée par une somnolence diurne. Ce phénomène est expliqué par l’action de la progestérone, qui exerce un effet sédatif et calmant.

5. Une vessie irritée. Les envies fréquentes d’uriner sont également des signes de la grossesse. En début de grossesse, le fonctionnement des reins est augmenté, la vessie se remplit plus rapidement et les mictions deviennent alors fréquentes. En cours de grossesse, l’utérus augmente progressivement de volume, et exerce une certaine pression sur les organes avoisinants (appareil urinaire). De plus, les œstrogènes secrétés entraînent un assouplissement des tissus et des muscles.

6. Des sautes d’humeur, irritabilité, mauvais contrôle des émotions. Ces signes sont dus aux variations hormonales ou aux modifications psychologiques mais aussi peuvent être secondaires à une carence en fer.

7.  Des vertiges et étourdissements sont secondaires, quant à eux, à une chute de la tension artérielle.

______________

Enceinte, vous souhaitez en parler et vous exprimer en toute liberté et sans jugement. 

N’hésitez pas à contacter Ecoute IVG

Share on FacebookEmail this to someonePrint this pageShare on Google+Share on TumblrTweet about this on TwitterPin on Pinterest