Avortement : de quoi l’homme a-t-il peur ?

Avortement : de quoi l’homme a-t-il peur ?

IVG de quoi l'homme a peur

IVG : De quoi l’homme a-t-il peur ? Il peut craindre de ne pas être assez présent, pas à la hauteur… « De quoi j’ai eu peur ? D’être père ? Non, j’en rêve ! » « J’avais peur que ça ne dure pas et que l’enfant se retrouve sans bisous de papa le soir en s’endormant. Je suis super avec les mômes. J’étais terrorisé que mon gosse ne profite pas de ma paternité. Je voyais tout en noir. Je ne dormais plus. »

IVG : de quoi l’homme a peur ? Peur d’être père ? Un enfant dans le dos…

Ca peut être l’impression ressentie par certains, comme Julien qui nous appelle car il ne se remet pas de l’avortement de sa compagne qu’il voit souffrir. « Je suis devenu fou. J’ai cru qu’elle me faisait un enfant dans le dos, alors je l’ai forcée à avorter. Elle ne voulait pas. C’est moi qui l’ai obligée. Je crois que j’ai eu peur. Je voulais le meilleur pour mon enfant et là, c’était chaotique alors… l’IVG c’était préférable ! »

« L’homme avorte aussi quand il fait avorter la femme ! »

C’est ce que répétait en boucle Julien qui avait un si grand besoin de parler : « Madame, si des hommes vous appellent, il faut que vous leur disiez aux hommes qui veulent que leur compagne fasse une IVG ! Il faut qu’ils soient au courant. Juste qu’ils le sachent ! Moi j’le savais pas ! » « Un homme qui est pris par la peur a beau passer ensuite à d’autres histoires, voyager… après l’avortement ça reste en lui quoi qu’il arrive. Ça reste à l’intérieur de lui. »

Comment faire pour réparer ça ?

« Comment faire pour l’aider, elle, à sortir de là car elle m’ a dit qu’elle souffrait et que pour elle c’était très compliqué à assumer » ? C’est la question lancinante de certains hommes quand ils réalisent que l’IVG n’est pas anodin.

D’abord en parler. « Vider son sac » dans une oreille attentive et bienveillante. Tout exprimer : « Je remets à plat toute ma vie ! » « Je suis obligé de faire un travail sur moi, de comprendre ce qui m’est arrivé… et de témoigner ! »