Ecoute IVG

Un soutien anonyme et aidant quelle que soit votre situation.
7j/7 de 9h à 22h.

Prix d’un appel local

Réfléchir et choisir

Grossesse inattendue ou non-désirée, enceinte trop jeune, situation de couple compliquée, désaccord entre les deux partenaires, soucis financiers… De très nombreuses raisons peuvent conduire une femme à envisager une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG). Décider d’avorter ou pas est une décision difficile à prendre pour la plupart des femmes et des adolescentes. 

Combien de temps pour réfléchir et choisir

Si vous pensez à l’avortement, il est important de prendre le temps de réfléchir en profondeur avant de vous décider. Quelle que soit votre décision, pour ne rien regretter, il est essentiel de ne pas céder aux pressions qui peuvent s’exercer sur vous : pressions professionnelles, pressions familiales, pressions du corps médical… Ne décidez pas dans l’urgence ou sous le coup d’une émotion qui vous submerge momentanément et que vous n’arrivez pas à contrôler. Même si vous avez l’impression qu’une course contre la montre s’est enclenchée, prenez le temps qu’il faut.

Actuellement, en France, les délais légaux pour avorter dépendent de la méthode que vous choisissez.  

  • Dans le cas d’un IVG médicamenteuse (avortement par comprimé), vous avez jusqu’à la 5ème semaine de grossesse, soit 7 semaines d’aménorrhée. Si cette méthode d’IVG est réalisée dans un hôpital, une clinique ou un autre établissement médicalisé, ce délai peut aller jusqu’à 7 semaines de grossesse.
  • Concernant l’IVG instrumentale (avortement par aspiration), le délai pour y recourir est plus long. L’intervention peut désormais être réalisée jusqu’à la fin de la 14 semaine de grossesse.

Avant de faire un choix définitif, vous disposez donc de plusieurs semaines pour réfléchir. Prenez le temps de faire le point et d’envisager les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Prenez du recul en vous posant les bonnes questions.

Comment être sûr de bien choisir

 Si vous venez de découvrir que vous êtes enceinte et que cette grossesse n’était pas prévue ni programmée, vous allez certainement être envahie par des émotions très différentes, voire contradictoires. À quelques heures d’intervalle, vous pouvez parfaitement passer de la peur ou l’angoisse à la joie et un sentiment de légèreté. Quelles que soient les émotions qui vous habitent ne restez pas seule.

Parlez-en avec votre conjoint ou votre compagnon qui est le premier concerné. Vous pouvez également partager avec un ami, une personne de confiance, un proche. Dans cette situation très particulière que vous vivez, il peut être opportun de dialoguer avec une personne extérieure à votre entourage et qui sera plus à même de vous écouter sans intervenir, sans vous juger et vous aidera à réfléchir de façon plus posée aux possibilités qui s’offrent à vous.

Si vous hésitez à avorter, ou bien si votre mari ou votre conjoint hésite, prenez le temps nécessaire pour vous informer et réfléchir. Dans cette rubrique, nous avons rassemblé les principales questions que se posent une femme lorsqu’elle envisage de recourir à l’avortement. Nous vous partageons également les situations complexes que vous pouvez parfois rencontrer. Autant d’éléments essentiels pour alimenter votre réflexion et prendre du recul.

Avortement : de quoi l’homme a-t-il peur ?

Avortement : de quoi l’homme a-t-il peur ?

IVG : De quoi l'homme a-t-il peur ? Il peut craindre de ne pas être assez présent, pas à la hauteur… "De quoi j’ai eu peur ? D’être père ? Non, j’en rêve !" "J’avais peur que ça ne dure pas et que l’enfant se retrouve sans bisous de papa le soir en s'endormant. Je...

IVG, une décision difficile à prendre

IVG, une décision difficile à prendre

Même si la loi l'autorise, l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) reste une décision difficile à prendre.   Une décision prise seule Alors que la femme est souvent désemparée par la découverte d’une grossesse imprévue, la décision de l’IVG lui incombe...

J’ai compris qu’il s’agissait de la trisomie 18 : Claire, 30 ans

J’ai compris qu’il s’agissait de la trisomie 18 : Claire, 30 ans

Grossesse et diagnostic de trisomie 18 "Quand j’ai appris que j’étais enceinte, j’ai senti qu’il se passait quelque chose. Un premier examen a décelé une anomalie et j’ai tout de suite compris qu’il s’agissait de la trisomie 18. Quand le diagnostic est tombé, nous...

Pas du tout envie de tomber enceinte, Sonia – 35 ans

Pas du tout envie de tomber enceinte, Sonia – 35 ans

Revoir cette pharmacie située à deux rues de l’appartement où j’avais vécu m’a rappelé ce test de grossesse acheté quelques années plus tôt.  Il m’avait fallu trois jours pour me résoudre à m’en servir. Et les deux barres fatidiques étaient apparues. Ce test,...

Enceinte de 9 semaines, le père n’en veut pas

Après un long moment de réflexion, je crée ce post car aujourd'hui je ne sais pas trop quoi faire face à un refus de paternité ; le père n'en veut pas... Je suis maman d’un petit garçon de bientôt 2 ans et je suis maintenant enceinte de 9 semaines d'après mes calculs....

Anna, 22 ans : « Je crains d’être enceinte »

Anna, 22 ans : « Je crains d’être enceinte »

Je crains d'être enceinte. Bon, j’ai toujours pas fait ce test... J'ai peur du résultat... mes "angoisses" sont sûrement psychologiques. Hier j'ai eu une grosse baisse de tension, aujourd'hui une humeur à la con, ça me fait un peu peur... mais c'est sûrement...

Jean-Paul, 34 ans : Je me sens responsable

Jean-Paul, 34 ans : Je me sens responsable

Bonjour, j’ai 34 ans, ma situation est compliquée. Je suis divorcé avec une petite fille de 5 ans. Depuis 7 mois, je suis avec une amie qui a 27 ans, et elle est enceinte de 7 semaines. C’est un accident. Pour l’instant je n’en ai parlé qu’a mon ex-femme qui me...

Se donner du temps : le temps est un allié

Le temps est un allié, ne le brusquons pas ; se donner du temps est indispensable.   Une réflexion de cette importance ne peut se faire dans l’urgence. Se donner du temps Prendre son temps, c'est pouvoir prendre du recul, poser les choses. C'est aussi se donner les...

L’homme face au choix de l’avortement

Absent, témoin passif, victime, coupable… les mots ne manquent pas pour qualifier l’homme dans la décision d'IVG. L'homme et l'avortement : un sujet rarement abordé. Face à l’avortement, les hommes ont du mal à se situer. La loi dans ce domaine est explicite :...

01 71 06 34 84