Céline: Je regrette mon IVG!

grossesse non désiréeJ’ai subi une IVG il y a quelques mois. Nous désirions cet enfant avec mon compagnon, nous avons déjà deux garçons. Lorsque je me suis rendu compte que j’étais enceinte, j’étais très heureuse, puis l’angoisse s’est installée : les projets professionnels qui allaient être remis en cause, la peur de ne pas y arriver, le regard des autres…J’ai alors commencé à penser à l’IVG comme la meilleure solution, et tout a alors été très vite.

Aujourd’hui je navigue entre détresse et colère, car j’étais en larmes lorsque j’ai vu le premier médecin et je ne croyais pas vraiment ce que j’allais faire. Ce n’est qu’aujourd’hui que je réalise ce que j’ai fait ; je ne comprends d’ailleurs pas comment j’ai pu en arriver là. J’avais ressenti une énorme angoisse, mais je comprends maintenant que c’était lié à mon état de grossesse et qu’il aurait fallu que je sois aidée pour passer ce moment délicat !