IVG, une décision difficile à prendre

IVG, une décision difficile à prendre

IVG une décision difficileMême si la loi l’autorise, l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) reste une décision difficile à prendre.

 

Une décision prise seule

Alors que la femme est souvent désemparée par la découverte d’une grossesse imprévue, la décision de l’IVG lui incombe seule.

Car selon la loi française, la femme est la seule à décider si oui ou non, elle veut avorter.  Magali se rappelle combien elle était effondrée « Je devais subir cela, décider, alors que jamais je n’aurais voulu avoir à faire un tel choix dans ma vie. »

 

Une décision impossible

Maud, quant à elle, se sent « incapable de prendre une décision. Je n’arrête pas de pleurer. Il n’y a rien de limpide pour moi. Je suis complétement perdue et ne sais pas quoi faire. » Un  sentiment renforcé par la solitude de la femme qui se mure dans le silence. De son coté, Sylvie, très perplexe, résume son dilemme « je ne sais pas quoi faire…annuler mon rendez-vous et poursuivre ma grossesse ? ou avorter et prendre le risque de le regretter toute ma vie ? ».

 

Une décision contrastée

« J’ai décidé d’avorter. Pourtant, je n’étais toujours pas sûre de moi à la prise des cachets.  Je vivais un double échec : ne pas pouvoir poursuivre une grossesse et être obligée de vivre l’IVG. » reconnaît Virginie.

Parce qu’elle ne sait pas toujours demander de l’aide ou parce qu’elle ne rencontre pas de soutien. Parce que l’entourage ignore parfois les peurs et les doutes que traverse la femme qui fait face à une grossesse non désirée, la femme enceinte peut se retrouver isolée et démunie.

 

Écoute IVG est composée d’une équipe pluridisciplinaire de bénévoles et de professionnels.
Écoute IVG propose un service gratuit, confidentiel et anonyme.
Écoute IVG est un lieu d’écoute bienveillant où toute femme confrontée à une grossesse imprévue ou difficile, ou ayant vécu une interruption volontaire de grossesse, peut dire en toute confiance ses désirs, ses craintes, ses blessures.
Écoute IVG s’adresse aussi à toute personne qui se sent concernée par un avortement futur ou passé (compagnons, proches).